Intérieur d’un serveur DELL | Serveur Dédié

Lorsqu’Astral Internet a vu le jour en 2001, sa mission était d’offrir un excellent service à tous ces clients. Peu de temps après, on a modifié la mission pour « Offrir un service hors pair et plus de vitesse que la concurrence », et est toujours en vigueur aujourd’hui.

C’est pour cette raison qu’on est fier d’annoncer que les équipements qui propulsent vos sites auront maintenant plus de puissance.

Nous venons d’investir plus de 105,000$ pour mettre nos équipements à jour. Cet investissement a permis de mettre à jour les serveurs actuels en plus d’en ajouter des nouveaux.

Une mise à jour laborieuse

Une opération de cette envergure nous a demandé beaucoup de préparation. Pour y parvenir, on a planifié l’opération près d’un an à l’avance. Lors de cette planification, on a :

  • Commandé plus d’une douzaine de pizzas (durant les rencontres Zoom).
  • Encouragé des microbrasseries locales.
  • Passé quelques nuits blanches pour tester les configurations.

Une fois la planification terminée, il était temps de passer à l’action.

L’ajout de serveurs

On a débuté l’opération avec l’ajout de nouveaux serveurs. Chacun des serveurs ajoutés devait être configuré à la perfection pour pouvoir joindre les autres.  

  • Pour commencer, chacun des serveurs a nécessité environ 12 heures de configurations.
  • Par la suite, ils doivent être connectés physiquement dans le centre de données. Chacun des serveurs a deux entrées d’électricité distincte et plus de 8 connexions réseau.
  • Finalement, une fois bien connecter dans le centre de données, ils doivent être joints à la grappe de serveur existant. C’est ce qui créer la base du Cloud qui héberge vos sites.

Bien entendu, une seule erreur durant une des étapes pourrait causer un problème majeur au niveau de l’infrastructure au complet. Il faut donc tout vérifier en double et même en triple.

Une opération à cœur ouvert

Tous les serveurs déjà présents dans l’infrastructure ont également été mis à jour. De nouveaux processeurs et plus de mémoire pour tout le monde!

Cette opération était aussi délicate qu’une opération à cœur ouvert. Chaque serveur a été retiré du centre de données et ouvert. Par la suite, et avec la précision d’un chirurgien, Martin (notre président) a extrait le cœur des serveurs pour le remplacer par un étant jusqu’à 10 fois plus performant.

De nouveau algorithme

De nouveau serveur et de nouveaux processeurs, c’est déjà une très grande augmentation de puissance, mais ce n’est pas assez pour qu’on soit satisfait.

Nous avons donc changé les algorithmes utilisé pour la virtualisation.  Ce changement impliquait une réinstallation et reconfiguration complète de chacun des serveurs, après l’avoir déjà fait à l’étape précédente. Pour ceux qui se demande pourquoi ne pas l’avoir fait du premier coup, la raison est simple. Il avait moins de risque qu’un problème survienne en procédant avec cette méthode.

Ce n’était pas la première fois

En 2017, nous avions déjà effectuer une mise à jour majeur de notre infrastructure.  Un investissement d’environ 500,000$ avait été effectué pour améliorer la redondance et la sécurité de l’infrastructure.

Cet investissement a permis d’accroitre de façon exponentiel la rapidité, sécurité et la redondance de notre équipement.

Pour faire un résumé rapide, voici les grandes lignes de la modification effectué en 2017 :

  • Achat et configuration de deux pare-feu Fortinet.
  • Changement des équipements de stockage vers des disques SSD.
  • Intégration de nouveau serveur plus récent et performant.
  • Doublage de l’équipement pour assurer une redondance de l’équipement.

Un travail sans fin

Bien qu’on vienne tout juste de terminer cette grande mise à jour, nous sommes déjà à analyser la prochaine étape.

On a un centre de données dédié à la recherche et développement. Dans ce dernier, on essaye déjà de nouvelles technologies dans l’objectif de trouver la plus performante.