Blogue

Tout savoir sur le « cloud computing »

     Vous avez probablement entendu parler du «nuage» ou du «cloud computing», même si vous ne comprenez pas ces termes. En fait, vous utilisez probablement une sorte de technologie de nuage sur une base quotidienne.

     Du point de vue de l’utilisateur, le cloud se compose de services ou des logiciels que vous accédez via Internet, plutôt que sur votre disque dur local. Gmail, Netflix, iCloud, Dropbox, Google Drive – ce sont tous des services basés sur le cloud. Vos données personnelles, ainsi que le service lui-même, existe sur un réseau de serveurs distants auxquels vous accédez en allant simplement à la page Web ou de l’application correspondante et en entrant votre nom d’utilisateur et votre mot de passe.

     Pour comprendre comment fonctionne le Cloud à partir d’un point de vue technique, nous allons faire un peu de visualisation. Pour que le Cloud fonctionne, nous avons besoin de deux technologies de base: la première est la virtualisation. La technologie de virtualisation nous donne la possibilité de créer une machine virtuelle qui n’est pas lié à du matériel particulier. Imaginez cette machine comme un nuage qui « flotte » sur un réseau. Contrairement aux machines physiques, les machines virtuelles peuvent se déplacer avec aisance d’un endroit à un autre. Ceci est excellent, mais inutile si tous nos serveurs ne coopèrent pas ensemble.

     Cela nous amène à la deuxième condition pour obtenir un environnement cloud sécurisé et stable: la grappe. Une visualisation appropriée pour représenter une grappe est un bureau plein de gens là où les travailleurs les moins occupés restent autour afin d’aider les autres. Les travailleurs dans ce cas représentent les serveurs. Pour que la grappe fonctionne, ces serveurs doivent travailler en harmonie et savoir en tout temps ce que les autres font. La communication entre les serveurs est essentielle; De cette façon, si un serveur tombe en panne (puisque nous savons tous que ce n’est jamais la faute du technicien!), les autres prendront automatiquement sa charge de travail. La même chose se produit également si l’un d’eux a trop de travail – les autres interviennent pour aider à achever la tâche.

     Un des principaux avantages du cloud est la fiabilité. Si vos données ou vos logiciels importants se trouvent sur plusieurs serveurs, vous ne les perdrez pas lors d’une panne de votre disque dur ou si un serveur unique dans le réseau tombe en panne. Vous pouvez également accéder au logiciel dont vous avez besoin et ce, sur plusieurs périphériques, tels que votre ordinateur de travail, votre ordinateur portable à domicile, et vos appareils mobiles.

     Un inconvénient du Cloud est le potentiel d’atteinte à la sécurité des données. Toutes les informations stockées en ligne sont vulnérables à une attaque par des pirates, donc des mesures de sécurité appropriées font partie intégrante du cloud afin d’assurer son bon fonctionnement. Un exemple récent d’une violation à sécurité du cloud est le pirate qui a utilisé diverses techniques d’hameçonnage et d’autres techniques pour obtenir d’iCloud les informations des comptes de célébrités. Ce qui a mené à la diffusion de nombreuses photos personnelles de célébrités sur internet.

     Comme nous avons besoin de plus en plus d’avoir accès à nos données ou services et ce, de partout où nous allons et sur peu importe l’appareil qu’il nous arrive d’utiliser, Le cloud continuera de croître à un rythme effréné. Essentiellement, l’avenir du cloud est l’avenir de l’informatique lui-même.