Blogue

Faits particuliers et extraordinaires sur les ordinateurs, #3

     Dans cette entrée de blogue, nous vous présentons la 3e partie de notre série des Faits particuliers et extraordinaires sur les ordinateurs ! Continuez à lire afin d’apprendre des choses fascinantes sur l’histoire des ordinateurs. Pourquoi avez-vous besoin de connaître ces faits divers ? Afin de gagner une partie de quiz au pub, bien sûr !

SAVIEZ-VOUS QUE … la programmation informatique se faisait à l’époque avec des cartes perforées ?

Computer punch card

     Les premiers programmateurs n’avait pas accès aux logiciels que nous avons aujourd’hui – ils devaient par conséquent utiliser des cartes perforées.

     Les premiers programmes informatiques devaient être écrits (en fait perforés) sur des cartes à perforer. Afin de résoudre une erreur de programmation, il fallait donc perforer de nouveau le programme. Pour élaborer un programme, un jeu entier de cartes était nécessaire et elles devaient être numérisées par la suite dans un immense scanner IBM de cartes perforées (dans l’ordre adéquat évidemment) avant de l’envoyer à l’ordinateur comme tel.

     L’une des pires choses qui pouvaient passer à un programmateur de l’époque était d’échapper son programme sur le plancher et de devoir commander à nouveau quelques milliers de cartes perforées !

     Regardez cette vidéo rétro sur la programmation informatique sur carte perforée.

SAVIEZ-VOUS QUE… le premier jeu informatique n’est PAS Pong ?

first computer game

     Plusieurs personnes sont convaincues que le jeu de tennis “Pong” fut le premier jeu vidéo et techniquement elles ont raison. Mais si vous désirez connaître le premier jeu informatique, il faut revenir encore plus loin dans le temps, jusqu’en 1947, soit 19 ans avant Pong !

     Le premier jeu informatique, conçu afin d’être joué sur une télévision de tube cathodique (CRT), un style de télévision carrée et vieille école, a été développé par Thomas T. Goldsmith Jr. et Estle Ray Mann. Ils ont déposé la demande de brevet pour leur jeu en janvier 1947 et ce brevet fut accordé en décembre 1948. Le jeu très simple faisait usage de 8 tubes électroniques ou tubes à vide qui permettaient à l’usager de tourner différents boutons afin de lancer des missiles à l’écran.

     Puisque l’appareil ne pouvait pas générer un signal vidéo, de petites cibles étaient dessinées sur un revêtement placé sur la télévision. Par conséquent, techniquement, le dénommé « appareil de diversion de tube cathodique » n’était pas un « jeu vidéo » mais c’était sans aucun doute un jeu informatique !

     Le premier jeu graphique informatique ou « jeu vidéo » fut un jeu de tic-tac-toe sur CRT inventé en 1952 à l’Université de Cambridge.

     Apprenez-en plus ces jeux et d’autres anciens jeux vidéo (y compris le Pong) ici !

SAVIEZ-VOUS QUE … les premiers ordinateurs pesaient autant qu’une baleine à bosse ?

Eniac Computer

     Les ordinateurs actuels sont puissants et transportables– pensez à l’IPhone ou au dispositif Android dans votre poche et à quel point vous auriez été émerveillés par leur taille et leur rendement il y a 15 ou 20 ans. Mais les premiers ordinateurs étaient beaucoup plus gros que le PC standard des années 90. Et par plus gros, on veut dire, BEAUCOUP plus gros…

     L’ENIAC (The Electronic Numerical Integrator and Computer) fut l’un des premiers ordinateurs programmables électroniquement et le premier à être construit de son genre aux États-Unis. Cet ordinateur pesait 30 tonnes (soit 60 000 livres, environ le même poids qu’une baleine à bosse) et occupait 1 800 pieds carrés d’espace.

     L’ENIAC, construit en 1945, utilisait aussi plus de 200 kilowatts d’électricité et contenait plus de 18 000 tubes électroniques, 1500 relais électromécaniques et plus de 5000 pieds de câbles.

     Apprenez-en plus sur ce méga-ordinateur ici.

SAVIEZ-VOUS QUE … le déplacement de puce (chip creep) fut une réalité ?

     Sur les anciens ordinateurs, la puce informatique n’était pas aussi bien soudée qu’elle l’est aujourd’hui. Avec la chaleur et le refroidissement de la puce, celle-ci se déplaçait et sortait tranquillement de son emplacement en causant des problèmes de mal-fonctionnement. Si vous êtes assez vieux, vous vous rappelez surement avoir dû un jour remettre à sa place une puce qui se déplaçait !


     Vous avez manqué les deux premières entrées de blogue de cette série ? Consultez-les en suivant ces liens

Faits particuliers et extraordinaires sur les ordinateurs, 1er partie
Faits particuliers et extraordinaires sur les ordinateurs, 2e partie